Le sens, le relationnel, la continuité

Eh oui… il ne s’agit pas d’inventer les liens relationnels avec son client ou ses collaborateurs au moment où la crise sévit et où la collaboration se fait à distance.

Le relationnel dans la continuité, du sens dans les échanges, c’est ce qu’attendent les internautes.

Communication et valeurs, binôme indissociable !

A redécouvrir sur l’article CBNews !

emarketing

la relation client : du transactionnel au relationnel

Cet article d’e-marketing est intéressant en partant d’un historique de la fidélisation. Au départ (dans les années 2010), le système de fidélisation est basé sur le transactionnel où le client achète en comprenant en quoi il va avoir des bénéfices financiers à adhérer au programme de fidélisation. Et récemment, le système s’enrichit du relationnel pour engager le consommateur. Là bien sûr, le story-telling, l’écoute, le questionnement de la satisfaction, l’expérience utilisateur sont des points clefs, leviers importants pour créer du lien, nouer des relations, partager les valeurs…

 

emarketing

Pour une expérience e-commerce différenciante

Penser le contenu le plus riche et le plus pertinent grâce à l’analyse de la donnée : le jeu de la personnalisation est très efficace !

C’est ce que précise rapidement Adobe  sur cet article relayé par emarketing.

 

la posture de l’acheteur après la covid

Les usages ont été un peu modifiés par la crise sanitaire.

Plus que jamais, il faut penser relation client, outil CRM pour identifier, adresser et soigner ses contacts, multi canaux de communication et fidélisation !

A regarder sur l’infographie d’emarketing.

story telling

Brand content… là encore raconter la petite histoire de la marque !

Un article éclairant qui amène la synthèse de la stratégie de brand content sur le terrain du story telling… raconter l’histoire de la marque, de l’entreprise, donner à comprendre, à voir, à ressentir et le lien avec l’environnement des clients et partenaires est maintenu !

A redécouvrir sur e-marketing !

emarketing

Les bonnes idées pour promouvoir le drive to store

Un article d’e-marketing sur le drive to store.

Les idées intéressantes dans cet article :

  • Le e-commerce représente 9,8% du commerce de détail (source : Fevad 2020) ce qui signifie qu’une grande part des achats se fait encore dans le commerce physique.
  • de nombreuses enseignes ont accéléré leur transformation digitale pour proposer un service de drive ou de click-and-collect à leurs clients.
  • Le mobile est aujourd’hui ancré dans le quotidien : 9 Français sur 10 l’utilisent tous les jours (88,7%), ce qui en fait le premier levier d’investissement publicitaire en digital (70%), selon le Baromètre 2020 de la Mobile Marketing Association.

Ne pas oublier non plus au phénomène ROPO où le client recherche ses infos en ligne avant d’acheter en magasin. La relation client doit donc être pensée en amont de l’acte d’achat et sur tout le parcours client en magasin ou en ligne.

Rester en lien avec la cible, c’est cela le maître mot !

dinamic-entreprises-aide-aux-pme-pmi-vertical

Dinamic entreprises a une catalogue de formations tout neuf !

Dinamic Entreprises propose un catalogue de formations très opérationnelles pour les entreprises qui font une boucle Dinamic, soit Performance Interne, Développement Commercial, Booster, Industrie du Futur avec une partie numérique ou la toute nouvelle boucle Design de l’offre.

dinamic-entreprises-aide-aux-pme-pmi-vertical

Pour la reprise, Dinamic Rebond permet d’avoir encore plus de chances de gérer le post covid !

à découvrir sur LinkedIn et sur le site web de la CCI des Pays de la Loire.

Je suis accréditée dans ce programme DEVCO depuis 2012, dans le programme IduF depuis 2019 et viens d’être référencée dans la nouvelle boucle DESIGN de l’OFFRE et pour des formations aussi !

emarketing

les 6 tendances marketing BtoB 2020

L’infographie d’e-marketing est riche d’enseignements : les mutations sont en marche pour les tendances marketing BtoB, que ce soit pour l’événementiel qui s’adapte avec le covid, l’usage des réseaux sociaux, laugmentation du coût d’un lead, la nécessité d’avoir du marketing de contenu…

C’est à découvrir sur e-marketing !

marketing d’influence en période de crise : du bon sens ?

Les budgets diminuent, les usages changent…

Dans cette étude de SOCIALBAKERS, publiée par VIUZ, on (re)découvre les méthodes pour travailler le marketing d’influence avec efficacité :

  • En avril 2020, l’efficacité du marketing d’influence a diminué de 41 % par rapport à avril 2019, atteignant son point le plus bas depuis au moins janvier 2019.
  • Parmi les secteurs où l’efficacité du marketing d’influence est très performante, on trouve la santé (4,2x), la finance (3,9x), les télécommunications (3,8x) et l’hébergement (2,7x).
  • Au cours des 16 derniers mois, environ 40 % de tous les partenariats de marque ont été conclus avec des micro-influenceurs.

L’idée ? Revenir aux usages de ses clients, redécouvrir le parcours client pour mieux appréhender la manière de les toucher et de leur parler… Du bon sens !

la crise du covi-d chamboule la vision des marketeurs

La dernière étude CISION montre que les responsables marketing sont plus indécis que confiants en l’avenir. La plupart des campagnes ont dû être réorientées pour gérer au mieux l’environnement de la crise.

Par contre, bien sûr, les communicants sont persuadés qu’il faut continuer à communiquer en période de crise et que cela peut-être même une opportunité pour communiquer.

Et les dépenses vont se recentrer sur les réseaux sociaux et la publicité en ligne, distançant encore plus la publicité classique et les événements.

à découvrir sur CISION et à reprendre avec le focus de la rentrée post-covid à l’automne !!