crise et com’ en distanciel

L’article de Stratégies est éclairant !

En effet, la com’ en distanciel dans le cas du covid ne s’improvise pas ! Et les dirigeants qui n’ont pas formalisé le cadre de leur com’ interne ont souvent du mal à rebondir sur le pilotage des équipes à distance…

C’est comme pour la com’ de crise : si l’entreprise n’a jamais vraiment communiqué sur son offre, ses équipes, ses valeurs, son actu… ce n’est pas quand ça va mal qu’il faut être visible. Car la confiance n’a pas été créée, l’adhésion au projet ne tient pas…

La com’ c’est de la relation humaine, des liens tissés au fil du temps et des messages pertinents transmis régulièrement… tout le contraire de l’impro !

à méditer !

Comment booster la CRM ? Avec l’IA !

L’IA au service du commerce : ADVALO a publié un livre blanc sur le CRM avec des cas d’école très intéressant.

On y retrouve les grandes lignes de la gestion de projets : 1 stratégie – 2 choix – 3 plans d’action !

Négocier le budget de com’

A l’heure où les stratégies ont peine à se réinventer, la notion de budget de communication est toujours et encore plus d’actualité. Voici quelques conseils bienvenus pour argumenter sur l’investissement plutôt que sur la dépense avec WeAreCom !

 

 

webinar ADN OUEST sur les challenges avec 2020

Webinar très intéressant avec ADN OUEST le 25 janvier dernier, sur les bonnes pratiques en sécurité informatique : des témoignages et des conseils avisés ; merci à Jacques KEROULIN – RSSI de Verlingue et à Franck BUISSON-THUILLIER – Directeur Technique du Groupe Asten. Un aperçu des stratégies à penser avec les cyberattaques et l’environnement télétravail des derniers mois qui deviennent un « classique » et qu’il faut donc intégrer dans notre quotidien.

L’année 2020 nous a challengés à plusieurs niveaux. Nous avons dû nous réinventer, imaginer de nouveaux procédés, manager à distance… tout en gardant le cap fixé.

CONCORDANCE CONSEIL vol formation

emarketing

La relation au cœur de la fidélisation

La relation client évolue avec les nouveaux usages de l’internaute et les évolutions dans les pratiques du client, en click-and-collect, à distance et lui aussi en télétravail !

Du transactionnel des débuts de la relation client outillée de CRM, on est passé au relationnel et l’entreprise (et/ou la marque) se doit de penser engagement aujourd’hui !

Il est vital de remettre l’humain au centre du programme et de diffuser les valeurs de la marque et son ADN.

Pour fidéliser les clients et dans la création de programmes de fidélisation, le client est écouté, entendu, pris en compte dans sa demande et son identité… La personnalisation, la relation directe, même à distance, c’est la clef de la satisfaction et de la fidélisation… pour transformer le client en client à nouveau, client d’autre chose, prescripteur et ambassadeur… et le cercle est vertueux !

Un article d’e-marketing dont un éclairage lumineux sur la posture à tenir !

la crise du covi-d chamboule la vision des marketeurs

La dernière étude CISION montre que les responsables marketing sont plus indécis que confiants en l’avenir. La plupart des campagnes ont dû être réorientées pour gérer au mieux l’environnement de la crise.

Par contre, bien sûr, les communicants sont persuadés qu’il faut continuer à communiquer en période de crise et que cela peut-être même une opportunité pour communiquer.

Et les dépenses vont se recentrer sur les réseaux sociaux et la publicité en ligne, distançant encore plus la publicité classique et les événements.

à découvrir sur CISION et à reprendre avec le focus de la rentrée post-covid à l’automne !!

emarketing

la relation client au cœur de la crise

Si on écoute les responsables marketing, la relation client est bien un levier de traversée de crise.

Rester proche de ses clients, rassurer, expliquer, revenir aux basiques de la communication pour rester aussi proche que possible, même en période de confinement et pour s’assurer du retour dans les boutiques pour les commerces.

A lire sur e-marketing :

– témoignage d’Yves Rocher

– projet de réouverture des magasins

achats millenials

Hypermarchés et covi-d

On se doutait que le commerce aurait du mal avec le confinement.

Or, même si le commerce alimentaire est toujours sur le pont, les hypers vont traverser difficilement la crise et la situation n’était déjà pas très bonne fin 2019.

achats millenials

E-marketing explique très bien cela :

  • les hypers sont en périphérie des villes donc loin du kilomètre carré du confinement,
  • les hypers sont dans des zones où les galeries marchandes sont fermées depuis le confinement,
  • les magasins de proximité sont plébiscités pour éviter de croiser trop de monde, sur trop de temps (vue la surface !),
  • depuis le confinement, les consommateurs étalent leurs courses et le samedi représentait près du quart du CA mensuel des hypers,
  • et pour la région parisienne, la fuite vers la province a fait perdre la plupart des consommateurs des hypers.

Le commerce va devoir faire le dos rond, les petits commerces après la crise des gilets jaunes et des grèves ces derniers mois et les hypers aussi par excès de volume. Seules les petites et moyennes surfaces vont pouvoir tenir dans cette crise peut-être !

La relation client au coeur de la stratégie marketing digital !

La Relation Client en question avec le digital où comment booster la proximité avec ses clients en mettant en place une stratégie digitale.

A découvrir sur e-marketing.

Témoignage d’une entreprise qui a suivi une boucle « développement commercial » avec DINAMIC ENTREPRISES

En 2015, j’accompagnais en tant que consultante Dinamic Entreprises la société DIP à Saint-Viaud (près de Paimboeuf – 44), ESN spécialisée dans les solutions informtiques de gestion pour les comités d’entreprise. Une boucle « Développement Commercial » a permis à l’entreprise de mieux s’organiser et de développer son chiffre d’affaires.

Aujourd’hui, à l’été 2019, 3 ans après la fin de la boucle Dinamic, voici ce qu’en dit son dirigeant, Thierry Douillard :

« Dinamic apporte plus de leadership et assoit la stature du dirigeant. Aujourd’hui, l’activité est au beau fixe, avec un doublement du CA depuis 2016. On ne va pas chercher les indicateurs mis en place avec Dinamic mais je fais des statistiques et je travaille le réseau. Je poursuis l’action sur les contrats de maintenance et la formation. Dinamic a été un coup de booster. L’organisation commerciale avec le CRM mis en place en 2015, c’est parfait ! »